Ca y est, je l'ai fait !

Certes, ce n'était que le format S, mais ça fait plaisir de voir que ça s'est bien passé. Et ça s'est même passé mieux que prévu : je pensais mettre environ 2H (l'année dernière, j'avais mis un peu moins d'une heure sur le format XS) ; j'espérais mettre entre 1H50 et 2H, mais j'ai même mis moins d'1H45 !

P1160348

Le départ de la course était prévue pour 9H. Je suis arrivé à Villefranche-de-Panat vers 8H. J'ai pu me garer sans problème au niveau du parking des coureurs, avant d'aller chercher mon dossard (grâce notamment au QR code que j'ai montré via mon smartphone ; on n'arrête pas le progrès ^^).

J'en profite pour remercier les bénévoles qui nous ont accueilli, ainsi que les jeunes demoiselles qui donnaient un joli tee-shirt rouge (bon, ma femme est déprimée avec tous les tee-shirts que je ramène des courses, mais bon, elle aime le rouge... et je n'en avais pas de cette couleur : je serai bien visible lors de mes entraînements).

Ensuite, j'ai pris mon vélo, et je me suis dirigé vers le park vélo. C'était l'heure de pointe ^^.

P1160341

En attendant, on pouvait admirer le paysage et le lac.

P1160342

Les arbitres faisaient les vérifications de rigueur, notamment le port du casque attaché et les dossard accrochés avec 3 points d'attache (certains n'en avait que 2 ; ils ont donc dû rajouter une épingle).

P1160343

Il était déjà tard, je me suis donc dépêché. Un peu trop car j'avais oublié de poser mes lunettes. J'ai donc dû faire un demi-tour avant de repartir (cela n'a aucun intérêt en soi, mais il va y avoir des échos durant ma course...).

Je me suis alors dirigé vers la plage. Après avoir retiré mon survet, je reconnais qu'il faisait plutôt frais. Ca refroidissait un peu mes ardeurs, mais je savais que j'allais apprécié cela pour la dernière partie.

Bizarrement, la très grande majorité des participants avaient une combinaison pour nager. On s'est retrouvé à une poignée à n'avoir qu'un simple maillot de bain. Il y a une semaine, les organisateurs avaient indiqué que la température de l'eau était de 22°. J'espérais que la temparature n'avait pas trop baissé, contrairement à l'air. Et c'était le cas : les organisateurs annonçaient le matin une température à 21° (alors que dehors, je ne sais pas combien il faisait, mais sûrement moins de 15°) : cela me semblait pas mal, sûrtout avec la fraîcheur de l'air. Un peu avant le départ, j'ai mis les pieds dans l'eau : cela m'allait bien : je ne devrais pas avoir de problème pour entrer dans l'eau.

Après les derniers rappels sur le réglement, le départ a été donné. Le principe du triathlon me plaît, mais le départ, c'est le moment que j'aime le moins. Je suis parti plutôt vers la fin, exprès pour essayer de ne pas être trop dans la meute, mais c'était quand même chaud ; j'ai reçu pas mal de coup mais heureusement pas méchants. 

Comme prévu, j'ai tout fait en brasse. Après un début mouvementé, cela a été un peu plus tranquille. Je me suis retrouvé derrière un groupe qui nageait à peu près à la même vitesse que moi. Après la première bouée, j'étais un peu perturbé, car je ne voyais pas la seconde bouée ; je suivais donc les autres. Je me sentais assez bien. Ayant l'habitude de nager en piscine, je n'avais aucun repère. et j'étais un peu destabilisé par les vagues. J'avais donc du mal à évaluer ma vitesse, mais j'avais l'impression que j'allais moins vite que d'habitude. Malgré tout, je continuais à mon rythme.

Un peu avant la sortie, je me suis fait doublé par une première flèche : j'imagine que c'était un des relayeurs qui étaient partis 5 minutes après nous... Je suis sorti de l'eau un peu fatigué, mais plutôt bien. J'ai arrêté le chrono, mais sans regarder le temps ; je ne savais donc pas où j'en étais, mais j'imaginais que j'étais entre 20 et 25 minutes. Au final, il semblerait que j'ai mis moins de 20 minutes (je n'ai pas encore vu les résultats officiels). En me retournant, j'ai vu qu'il y avait du monde derrière moi : je n'étais pas dernier ! \o/

Après m'être changé, j'ai commencé la seconde partie, en vélo. Sur le porte-bagage, j'avais pu installer ma casquette canard ; j'avais peur que les arbitres ne disent quelque-chose, mais finalement, cela a été. Je n'avais pas prévu de prendre de photos, pour rester dans mes objectifs, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'en prendre une autre : 

P1160344

Après avoir pris cette photo, j'ai voulu remettre l'appareil dans la poche de mon short. Malheureusement, en faisant cela, mon mouchoir en papier est tombé. Comme je tournais la tête pour voir mon mouchoir, un homme m'a dit : de ne pas s'arrêter pour ça. Je n'aimais pas ça, mais je me suis dit qu'il serait récupéré lorsqu'ils nettoieraient. J'ai donc poursuivi.

C'était alors encore assez "groupé". Il y avait des cyclistes régulièrement le long de la route. C'était d'ailleurs amusant : certains me doublaient, puis je les redoublais, puis ils repassaient devant... Je me sentais bien, mais je ne savais pas trop si j'étais dans mes temps, jusqu'à la fin du premier tour. J'étais légèrement en avance sur mes prévisions (en gros, moins de 23 minutes). C'est alors que j'ai repensé à mon mouchoir...

J'ai surveillé la route et... le j'ai vu sur le bord de la chaussée... Je me suis alors arrêté pour le ramasser, et je suis reparti. (ils rappellent dans le réglement qu'il ne faut pas jeter de déchets durant la course). Par contre, suite à ça, j'avais perdu ma mire (un cycliste qui allait à peu près à la même vitesse). Il y avait beaucoup plus d'espace entre les participants ; parfois, je me sentais un peu seul.

A un moment donné, je me suis fait doublé par un type qui m'a dit en rigolant : "attention : vous êtes suivi par un canard !" . Ca m'a bien fait rigolé !

Par contre, je sentais que c'était plus difficile : je n'utilisais plus les mêmes rapports qu'au premier tour. 

Au final, j'ai mis à peu près le même temps à faire les 2 tours que la semaine dernière (un peu moins de 50 minutes).

Après avoir posé mon vélo et mon casque, je suis reparti en courant dans l'allée, avant de faire demi-tour... j'avais oubli ma casquette canard !

Initialement, je n'avais pas l'intention de la mettre car elle tient chaud. Mais comme il ne faisait pas trop chaud, j'avais décidé de tenter le coup.

P1160345

Au niveau du ravitaillement, j'ai voulu prendre une photo, mais j'ai constaté que l'objectif ne s'ouvrait pas complètement. J'ai quand même pris une photo ; je trouve que ça a un certain style. L'avantage, c'est que cela m'a empêché de prendre d'autres photos et de rester concentré sur ma course.

P1160346

Au début, j'avais un peu mal aux mollets. J'avais peur de me blesser ; j'ai donc continué sans trop forcer. Puis, peu à peu je me suis senti mieux. 

Suite à mon expérience du XS l'année dernière, je craignais faire du 7 min/km. Mais ma montre m'indiquait que jallais un peu pllus vite. Je n'avais pas beaucoup de jus, mais j'avais trouvé un rythme de croisière qui m'allait bien. Je me suis fait doubler par quelques coureurs ; j'ai essayé de suivre, mais ils allaient trop vite. Et comme je voyais que j'étais largement dans mes temps, j'en ai profité pour savourer les derniers mètres.

Après avoir récupéré au ravitaillement d'après course (un merci particulier pour la dame très gentille qui m'a servi plusieurs fois à boire), j'ai pu retourner récupérer mon vélo ; les participants du XS étaient en train de se préparer.

P1160347

Au final, j'ai mis moins d'1H45, alors que dans mes prévisions optimistes, je pensais mettre entre 1H50 et 2H.

Il faut que je vois mes chronos officiels, mais par rapport à mes prévisions, j'ai été bien plus rapide dans la partie natation. Pour le vélo, c'était le chrono optimiste. Quant à la course à pied, je suis assez content : ce n'est pas un super chrono, mais je ne dois pas être loin des 10km/h, qui est mon seuil psychologique. Je m'étais fixé un objectif moins ambitieux, car l'année dernière, sur le format XS, cela avait été dur et j'avais été moins vite.

Je ne pense pas avoir été très bien préparé cette année, mais j'avais quand même de bonnes bases. Cela explique en partie ce chrono agréablement surprenant. Un second facteur qui m'a été favorable, c'était la météo : il faisait légèrement trop frais pour le vélo, mais idéal pour la course à pied.

Enfin, un troisième facteur déterminant, expliquant les progrès par rapport à l'année dernière, est l'utilisation de mon nouveau vélo plus léger. Non seulement cela m'a permis d'être plus rapide pour le vélo, mais surtout, je pense que cela m'a moins usé pour la dernière partie.

Bref, jai passé une superbe matinée ; je suis très content d'avoir participé à cette épreuve. Je tiens donc à remercier sincèrement les organisateurs et tous les bénévoles qui font un travail formidable, pour qu'on puisse concourir dans de bonnes conditions.

Par ailleurs, le chrono effectué me donne confiance et je me dis que le format M est peut-être envisageable. Je vais essayer de continuer à m'entraîner, et suivant comment ça se passe, je me dis que je retenterai bien le S l'année prochaine et si ok, le M dans deux ans. Mais ça va demander des efforts...