Le triathlon du Lévéou, c'est le week-end prochain ! Après le format XS de l'année dernière, cette fois-ci je tente le format S.

DSC_0656

(merci à mon épouse pour la photo)

Comment s'est passée ma préparation ? Comme d'habitude de manière irrégulière. Avant mes congés, j'arrivais à m'entraîner sur les 3 épreuves. Puis lors de mes congés, cela a été plus compliqué : pas toujours les occasions pour s'entraîner et des contrariétés début août.

Cela a commencé par la course à pied. Alors que je me sentais bien et que j'étais parti pour courir une dizaine de kilomètres, au bout de 3km, j'ai commencé à sentir une pointe au niveau de mon mollet gauche. J'ai alors ralenti  ; mais comme la gêne s'accentuait, j'ai décidé de faire demi-tour, avant, peu après, de renoncer à courir et me mettre à marcher (heureusement, mon épouse passait peu après en voiture et m'a récupéré).

Depuis, je n'ai pas beaucoup couru. Je suis donc perplexe par rapport à cette partie finale du triathlon.

Plus tard, j'ai eu une autre contrariété : j'ai cassé le dérailleur de mon vieux vélo (et cela a fait d'autres dégâts). C'est réparable, mais cela va prendre du temps (surtout que je n'ai jamais fait ça). Cependant, comme je galérais avec ce vélo (c'était un vélo de ville bien lourd), j'avais en tête depuis quelques temps d'acheter un nouveau vélo. Idéalement, je cherchais un vélo d'occasion Peugeot style "demi-course", mais je n'en trouvais pas dans la région. Cet incident m'a fait précipité les choses et j'ai décidé d'acheter un nouveau vélo de route.

J'ai fait plusieurs sorties et j'en suis satisfait. Il est bien plus léger que le précédent ; ça aide notamment dans les côtes. De plus, je peux aller plus vite qu'avec l'autre vélo (dans les descentes, par exemple, je peux accélérer en pédalant, alors qu'avec l'autre, cela ne servait pas à grand-chose, une fois les 35km/h atteints). Enfin, je peux de nouveau me mettre parfois en danseuse (j'avais beaucoup de mal avec le guidon droit).

Je suis juste un peu embêté par rapport au dérailleur : parfois la chaîne saute un peu (et forcément, toujours en plein effort). Je pense que j'irai voir le service après-vente pour voir s'ils peuvent faire quelque-chose.

La différence avec le nouveau vélo est assez nette. Bon, je compare avec 2 parcours que je faisais avec l'autre vélo. Certes, il faisait plus chaud avec l'ancien vélo et j'étais peut-être moins bien entraîné, mais sur des parcours d'1H20, j'ai quand même gagné envion 15 minutes.

Ainsi, alors qu'avec l'autre vélo, j'étais en train de me résigner à envisager un temps entre 2H et 2H15, aujourd'hui, même si ça va être difficile, je peux espérer rester sous la barre des 2 heures.

Alors, comment est-ce que j'envisage mes objectifs ?

Pour la partie natation, après une pause de 3 semaines, j'ai repris il y a quelques jours : ce n'est pas la superforme, mais je me sens prêt à affronter les 750m (en brasse). Je vais a priori moins vite dans un lac qu'en piscine. Mais je pense pouvoir mettre moins de 24 minutes (j'espère ne pas être loin des 22 minutes).

Pour la partie vélo, j'ai fait un test ce matin à Villefrance-de-Panat ; j'ai bouclié les 2 tours en moins de 50 minutes. Cependant, après la natation et en prévision de la dernière partie, je pense mettre plutôt 55 minutes.

On arrive alors à la dernière partie : la course à pied. Habituellement, dans les courses, je me fixe un seuil minimum de 10km/h. Cependant, je sais que le vélo va pas mal me fatiguer ; l'année dernière, sur le format XS, cela avait était dur et je n'avais pas réussi à attendre ce seuil. Là, cela va être pire (et je suis moins bien préparé pour cette partie). Je ne suis donc même pas sûr d'atteindre les 9 km/h. Je pense mettre moins de 35 minutes, mais pas beaucoup moins.

Au bilan, natation (24 minutes) + course à pied (35 minutes) j'arrive pratiquement à 1H ; j'espère gagner un peu de temps sur ces objectifs, mais ce n'est pas sûr. Quant à la partie vélo, je ne suis pas sûr d'avoir beaucoup de marge pour les 55 minutes. J'arrive donc à 1H55. Ce qui signifie que j'aurais moins de 5 minutes pour les 2 transitions si je veux rester sous les 2 heures. Ca va être chaud pour moi ! Surtout que je ne suis pas entraîné actuellement à faire des efforts sur cette durée. Ces objectifs sont donc potentiellement un illusion : après la natation et le vélo, je n'aurais peut-être plus de jus !

Et donc, si je regarde le classement de l'année dernière, je pense donc arriver dans les 10, voire les 5 derniers... Mais bon, si j'arrive au bout, je serai déjà content !

Comme c'est particulièrement tendu, je vais a priori faire malheureusement une croix sur 2 points : ma casquette canard (pour la partie à pied, j'aurais vraiment trop chaud) et je ne prendrai a priori pas de photos non plus. Je vais me concentrer au maximum et garder toute mon énergie pour arriver au bout de cette épreuve.