P1160197

Avertissements : je n'ai pas pris le temps de demander aux gens s'ils étaient d'accord pour que je les prenne en photo pour ce blog. En général, je m'arrange pour photographier les gens de dos. Dans le cas contraire, la taille de l'image et la mauvaise qualité de la photo font qu'il est difficile de reconnaître quelqu'un si on n'est pas cette personne. Si malgré tout, quelqu'un se reconnaît et souhaite que je supprime la photo en question, il suffit de me contacter.

Si par hasard, quelqu'un se reconnaît et souhaite avoir la photo originale (taille un peu plus grande), vous pouvez également me contacter (attention, les photos peuvent sembler "correctes", mais en fait elles sont souvent floues).

 

Vendredi, j'ai pris le train pour aller à Auch, afin de participer à la course "Sur les pas de d'Artagnan". Je me suis rendu à pied jusqu'au centre ville. J'ai brièvement profité des quais que j'apprécie tant.

P1160196

Puis, j'ai décidé de faire un "repérage" de l'escalier monumental. J'avais entendu parler des vignes qui y avaient été installées, mais je n'avais pas encore eu l'occasion de les voir. Visuellement, en tout cas, ça me plaît bien !

P1160199

En haut (comme en bas), on comprend pourquoi cet escalier est qualifié de "monumental" !

P1160200

Puis, une fois en haut, je me rends compte que le parcours ne va pas directement jusqu'à l'arrivée, mais il fait une petite boucle. Je constate que le balisage est prêt.

 

P1160202

Par contre, cette petite boucle n'est pas anodine, il y a encore un peu de relief avant d'arrivée. Les organisateurs ont d'ailleurs de l'humour pour la dernière difficulté :

P1160203

Je me suis ensuite rendu à la salle des cordeliers. Après m'être inscrit, j'ai assisté au départ de la randonnée.

P1160205

Puis au départ (et à l'arrivée) de la course pour les enfants.

P1160211

Je me suis alors un peu échauffé. Enfin, quand je dis un peu : j'ai trottiné un peu, mais cela a suffit pour avoir déjà trop chaud. Heureusement que le départ était à 21H. Plus tôt dans la journée, j'aurais eu encore plus de mal à finir.

Peu avant le départ, une fanfare a mis une très belle ambiance. Durant le parcours, nous avons pu les entendre à plusieurs reprises : cela faisait beaucoup de bien au moral ; Merci à ce groupe (désolé, je n'ai pas retenu le nom) !

P1160215

Je n'ai pas fait beaucoup de courses dans le Gers, mais j'ai retrouvé quelqu'un que j'avais vu à Seissan-Auch : Deadpool ! (moi qui ait déjà trop chaud avec ma casquette canard, je suis impressionné par le fait qu'il arrive à courir dans cette tenue ; quoique, c'est un super-héros ; ça doit être facile pour lui).

P1160216

 

Un peu avant 21H, on s'est présenté derrière la ligne de départ.

P1160219

Puis, les 300 participants (environ) se sont élancés.

P1160221

P1160223

Il y avait une très bonne ambiance parmi les participants (bon, je parle ceux à mon niveau : je n'ai pas suivis les premiers...)

P1160224

P1160225

Je n'avais pas pu faire le repérage du circuit et je ne connaissait pas suffissamment Auch pour visualiser le parcours. Le début commençait assez tranquillement. Je ne ne voulais pas trop forcer au début, car je ne me savais pas vraiment préparé (j'avais souffert à l'Ekiden de Rodez et je n'avais pas couru depuis).

P1160226

P1160227

 

La première descente m'a permis de dérouler un peu et se faire plaisir. C'est pas mal de pouvoir commencer tranquillement.

P1160228

P1160229

Après une boucle, on a croisé la fanfare et des spectateurs.

P1160230

La vue ensuite m'a bien plu : voir tous ces coureurs formaient une jolie colonne colorée.

P1160231

Et puis, ça a commencé à monter. 

P1160234

Bon, ce n'était pas très raide, et je me sentais bien.

P1160235

(cela n'empêchait pas que je me faisait doubler)

P1160236

P1160237

P1160239

P1160240

P1160241

Le début était donc assez roulant.

P1160242

P1160243

P1160244

P1160245

P1160246

P1160247

P1160248

P1160249

P1160250

P1160251

P1160252

Le circuit permettait plusieurs fois de croiser ceux qui éaient devant (enfin, pas les tous premiers qui étaient déjà beaucoup trop loin)

P1160253

Une des choses que j'apprécie avec les "trails urbains", c'est le fait de pouvoir passer dans des quartiers qu'on ne connaît pas forcément ou qu'on ne traverse pas souvent.

P1160254

P1160255

 

P1160256

P1160257

P1160258

P1160259

P1160260

Un autre aspect que j'aime : c'est qu'on a vraiment l'impression de "vivre la ville" ; les gens sur le bord de la route ou en terrasse nous encourage. Je trouve cela très festif. (merci d'ailleurs à tous les spectateurs qui nous ont encouragés)

P1160261

P1160262

Et puis on a commencé à monter des marches.

P1160263

P1160264

Pour le premier escalier, j'ai réussi à "courir" jusqu'en haut. Je me disais qu'avec l'entraînement de la Montée Piton, cela devrait aller, au moins sur une partie.

P1160266

P1160267

P1160268

P1160269

Dans ce parcours, cela montait parfois, même sans escalier.

P1160270

P1160271

P1160272

P1160274

P1160275

P1160277

P1160278

P1160279

Même si le parcours est relaticement cours (moins de 8km), il y a 2 ravitaillements durant la course. Et compte-tenu de la chaleur, je pense que c'était nécessaire (même si j'étais autonome en eau, avec mes petites gourdes).

P1160280

P1160281

P1160282

P1160283

P1160284

P1160286

P1160287

P1160288

P1160289

P1160290

P1160291

P1160292

P1160294

P1160295

A un moment, on croisait la "tête de course" ; on passait sous l'escalier monumental. Mais on avait encore pas mal de chemin à faire.

P1160296

P1160298

Alors, je n'ai pas pris beaucoup de photos dans les pousterles : la lumiosité était trop faible et moi aussi ; assez rapidement, j'ai marché car il y avait trop de monde, puis, j'étais trop fatigué pour essayer de courir.

P1160300

P1160301

P1160302

P1160304

C'était amusant car durant la course, je croisais certains coureur, qui me doublaient, puis je le rattrapais (genre : ils attendaient un ami), puis ils repassaient devant etc.

 

P1160305

P1160308

P1160309

Peu à peu j'ai pris aussi moins de photos : je me doutais que les photos allaient être souvent ratées, et cela me permettait de m'économiser un peu.

P1160310

P1160311

P1160313

J'ai essayé de "m'économiser" un peu pour affronter l'escalier monumental. Je me doutais que je ne pourrai pas tout faire un courant, mais je voulais quand même en faire une partie.

P1160314

J'ai tenu jusqu'à la statut de d'Artagnan. Quand en fin d'après-midi, j'avais montée l'escalier, je me disais que monter les marches 2 par 2 était jouable, car pas trop grandes. Mais à ce moment de la course, c'était impossible pour moi. 

P1160315

P1160316

La fanfare a permis de me redonner un peu de courage.

P1160317

Je me suis remis à courir à la fin de l'escalier, également encouragés pour un groupe d'enfants qui tendaient la main. Moralement, cela m'avait fait du bien.

P1160320

Mais j'étais quand même bien cuit. Et la dernière petite portion de côté a été difficile.

P1160321

Heureusement, une fois en haut, cela a été la libération.

P1160322

Je pouvais savourer ces derniers mètres.

P1160323

P1160324

P1160325

 

Côté chrono, j'ai mis moins de 50 minutes. Je n'avais pas vraiment d'objectif, mais je craignais mettre plus de temps ; donc d'un point de vue "sportif", j'étais assez "content" (étant donné ma faible préparation)

P1160326

Une fois la ligne d'arrivée, j'étais épuisé. J'ai mis du temps avant de m'en remettre ; j'ai notamment dû boire pas mal pour me réhydrater.

J'ai toujours autant de mal à supporter la chaleur lors de courses. D'ailleurs, j'ai aperçu un autre participé allongé par terre après l'arrivée, pris en charge par des secouristes.

Cependant, il y avait autour quand même une belle ambiance festive.

P1160328

P1160329

P1160330

Après avoir mangé quelques toasts (et surtout quelques petites mini-tomages allongées, qui m'ont fait énormément de bien), j'ai pu repartir, retrouver mon épouse. Sur le chemin, j'ai recroisé une dernière fois la fanfare.

P1160331

Et j'ai revu avec plaisir cette cathédrale que j'appricie tant (et dont l'éclairage nocturne me plaît beaucoup)

P1160335

Avec mon épouse, nous avons profité, comme d'autres personnes, des installations pour profiter de l'endroit. 

P1160337

P1160339

 

P1160340

 

Puis, enfin, on est rentré pour aller se coucher.

 

Au final, comme je le craignais, j'ai beaucoup souffert, car je n'étais pas assez préparé. Cependant, je voulais comme participer, pour voir ce que c'était. Je ne m'attendais pas à autant de côtes/escalier. J'ai entendu dire qu'il y avait environ 1000 marches. Cela semble assez proche de ce qu'il pouvait y avoir lors des Montées Pitons à Rodez, mais sur une distance plus courtes. Je trouve donc cette course par certains aspects plus difficile, car moins de partie "roulante" pour se remettre en jambe.

Mais je peux être trompé par le fait que je ne connaissais pas le circuit, alors que pour les Montées Pitons, je pouvais m'entraîner sur ces parcours ; et le fait de connaître le parcours pour une telle course a son importance pour moi.

Mais bon, ce que je retiendrai surtout, c'est la bonne ambiance, qui me donne envie de la retenter un jour, en me préparant mieux.

Merci encore aux organisateurs, à la ville d'Auch, aux nombreux bénévoles, à la fanfare, aux autres participants et à tous les spectateurs, pour cette belle soirée !