Je viens de voir que cela fait 1 mois que je n'ai pas posté sur le blog. Cependant, j'ai quand même était un peu actif globalement.

Le point délicat est la course à pied: je n'ai pratiquement pas couru en extérieur depuis.

Le 18 février, j'ai fait une sortie d'environ 13km dans le Gers (entre Moncorneil-Grazan et Cabas-Loumasses) ; c'est une sorte de long faux plat très légèrement montant ; cela a été dur, mais cela s'était plutôt bien passé.

20180218_Moncorneil_Cabas

 

Puis, jusqu'à ce matin, je n'ai pas fait d'autres sorties. Il faut dire que les deux week-end précédents, j'ai participé à des tournois de volley ; je n'ai donc pas pu courir.

 

Si je n'ai donc pas trop couru en extérieur, j'ai quand même pu faire un peu de tapis, une fois par semaine (à part cette semaine, à cause du boulot). C'est juste une demi-heure de tapis, avec le principe : partir à 10 ou 10,5km/h et monter progressivement jusqu'à 11km/h au bout d'un quart d'heure. Mais en modifiant la pente : au bout de 5 minutes, je mets une pente à 5% (sans changer la vitesse), pendant 2 minutes. Puis, je redescends à 1,5% pendant 4 minutes, avant de recommencer. Je fais donc ça 4 fois (autour de 6, 12, 18 et 24 minutes). Pour la fin, cela dépend de ma forme : en général, je ne touche pas à la pente, et j'essaye d'augmenter un peu la vitesse.

 

Côté Vélo, j'essaye de continuer à en faire une demi-heure par semaine, en salle. Fin février, j'ai réussi à battre 2 fois mon record sur ce format : 10,84km, puis 10,94. Je me rapproche de la barre des 11km ; mais je sens que ça va être difficile à atteindre. Vendredi, je n'étais pas en forme (j'avais mal aux cuisses à cause de la natation de la veille, et du long match de volley en 5 sets ; et je n'avais dormi que 4H30) ; mais j'ai réussi à tenir 27 minutes (je ne voulais pas aller jusqu'à 30, car il fallait que je me dépêche de retourner au boulot). Par contre, en distance, je crois que je n'ai même pas fait 8,5km.

 

Enfin, côté natation, j'arrive en ce moment à nager 2 fois par semaine ; en général pour faire 2000m et parois 1500m si manque de temps. Pour les 2000m, je me posais des questions, car en général, j'étais entre 48 et 50'. Alors qu'en janvier, il me semblait avoir fait un super-chrono (moins de 47 minutes). Certes, je sens que je ne force pas autant, mais je commençais à douter de mon chrono. Jeudi dernier, je pensais faire une séance tranquille, car j'avais un match de volley le soir. Mais, les circonstances ont fait que je me suis laissé peu à peu porté par l'envie de forcer quand même : au début, en plus de "vrais nageurs", présence d'un ou deux nageurs qui nageaient un peu moins vite que mois : pour les doubler, je devais vraiment forcer ; ensuite, le couloir s'est un peu vidé, et je n'étais donc pas trop gêné. J'en ai donc profité pour faire de la brasse et du dos crawlé. Au final, j'ai mis 46'50" pour faire les 2000m : j'étais très satisfait du chrono. Surtout qu'avec l'aide de ma montre (en surveillant régulièrement), je suis pratiquement certain de bien avoir fait cette fois-ci 2000m.

Bon, la montre a parfois un peu de mal ; mais quand j'arrive à être régulier et ne pas faire n'importe quoi, elle semble assez bien compter les longueurs.

 

Au final, quelle est ma condition actuelle ? Ce n'est pas la superforme : j'ai encore des kilos en trop (je suis toujours à environ 82kg) ; je manque régulièrement de sommeil (je n'ai pas beaucoup dormi les week-ends précédents ; mais j'essaye de récupérer en semaine). Par ailleurs, j'ai un peu de mal à récupérer : depuis jeudi (2000m de natation en 46'50 + match de volley en 5 sets), les cuisses ont du mal. 

Cependant, j'ai quand même l'impression que tout ce travail me permet de travailler le foncier. Ainsi, ce matin, alors que les cuisses tirent encore, j'ai refait ma boucle habituelle à Cassagnes (via Le Bousquet et Salmiech). Je ne pensais pas faire un bon temps, mais au final, j'ai mis moins d'1H05' pour faire ma boucle (11,7km). Si parfois cela a été difficile au niveau des jambes, le coeur semblait suivre le rythme.

Aujourd'hui avait lieu en parallèle les 10km des berges de Layoule : je n'ai finalement pas souhaité y participer cette année, car si je dois refaire cette course, j'aimerais être dans une forme où je me sens capable de forcer. Or, actuellement, ce n'est clairement pas le cas.

Par ailleurs, j'envisageais de faire une course à Comps, fin mars. Je ne pouvais pas être vraiment préparé (nouveau tournoi de volley le week-end prochain), mais cela aurait été l'occasion de participer de nouveau à une course, qui plus est, près de chez moi. Mais finalement, je ne pourrai pas, car je ne serai pas là.

Autrement dit, je ne prévois pas trop de courses pour l'instant. Je vais juste essayer de me préparer peu à peu et voir comment je me sens au fur et à mesure.